Arsène, enfin une omelette en cassant des œufs

Lorsqu’un vendredi soir vous vous promenez rue Saint-Denis à la recherche de quelques tabourets de bar, il se pourrait que vous vous retrouviez attiré par un doux appel. Mélodieuse voix que celle du jeune homme alors étrangement fagoté qui vous appelle pour manger… Une omelette. Avec des œufs. Rien que ça. Le choc.

Le concept : a priori banal, mais diablement inédit

Vous me direz, les omelettes c’est vu et revu, quel est l’intérêt d’aller manger une omelette dehors ? Vous pensez que je vous en parlerais si ce n’était pas aussi bien ? Non ? Ben alors !

Le principe, c’est une omelette (oui c’est pour voir si vous suivez), avec les ingrédients que vous désirez, qui trône sur un toast arrondi. Vous pouvez choisir de suivre une de leurs propositions, ou bien tenter de créer la vôtre, si vous vous sentez l’âme d’un aventurier. C’est pour ma part la Véziers, avec son poulet, son reblochon, et la fraîcheur amenée par les poivrons et la mangue, qui a trouvé grâce à mon cœur, et le choix fut excellent. Le tout est disposé dans un carton rectangulaire, ce qui le rend malgré tout facile à manger. Un détail important si vous y emmenez votre date et que vous souhaitez garder un brin de classe.

omelette-img1

J’adore ! Tu peux m’en dire plus ?

Bien sûr ! Ce qui a rendu folle quasiment toute notre table, ce fut ce superbe, sublime, magnifique, que dis-je, parfait, pain perdu. Par ailleurs, c’est grâce à cela que nous sommes entrés pour dîner : le gentil cuisinier qui nous a convaincus devant le restaurant nous a séduits avec « La Soupe Rousse ». C’est un pain perdu qui a trempé toute la nuit dans une mixture secrète avec de la fleur d’oranger. Et c’est excellent. Vraiment.

De plus, et les locavores seront contents, ils privilégient autant qu’ils le peuvent les ingrédients et les boissons locales. Le thé glacé est par exemple fait par des amis à eux, de manière tout à fait artisanale, et il est très frais et léger : parfait pour accompagner leurs omelettes !

Et si vous avez un(e) ami(e) qui n’aime pas les œufs… Pas d’excuse : ils peuvent s’arranger et vous proposer une sorte de tacos, avec tous les ingrédients sauf… La fameuse omelette.

omelette-img2

Et donc, apparemment ils sont sympathiques ?

Les trois amis d’Arsène sont vraiment extrêmement agréables. Sensibles à l’humour, vous pourrez lâcher votre arsenal de blagues de Toto et autre Carambar. Lorsque vous serez lassés de vous-même, laissez-les parler de leur concept et de leurs plats. Ils en parlent très bien et sont vraiment passionnés par ce qu’ils font.

Leur bonne humeur participe vraiment de l’excellente ambiance du lieu. Si vous êtes fan de la musique des années 80 et 90, c’est définitivement the place to be, car la musique est géniale. Qui n’a jamais rêvé de dîner sur fond de Eiffel 65 ou de IAM ? Ajoutons à cela une déco sobre, mais efficace, avec de jolis tableaux sur lesquels les règles du lieu sont encadrées.

Que de qualités pour un si petit endroit. Laissez-vous convaincre par la carte, et tenter par l’expérience. Vous ne le regretterez pas !

omelette-img3

Lise KARKAR


Super ! J’ai super envie d’y aller !

Vous pouvez les retrouver sur leur site ainsi qu’à cette adresse :

142 rue Saint-Denis, 75002 Paris

Métro : Etienne Marcel, Sentier, Réaumur Sébastopol

Mardi – Vendredi : 12:00 – 14:30 / 19:30 – 22:30

Samedi : 12:00 – 15:00 / 19:30 – 22:30

Dimanche : 11:00 – 16:00

Crédits photo :

L’image à la une provient de leur page Facebook.

Les autres ont été prises par moi-même.

One thought on “Arsène, enfin une omelette en cassant des œufs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *